M

Emailing : pourquoi vos mails sont considérés comme spam ?

par | Sep 16, 2020 | Articles marketing

Pourquoi les mails passent-ils en spam ? 

Une personne passe deux heures et demie par jour à regarder ses emails (La Fabrique du Net, 2019). L’emailing est donc un moyen efficace de booster son activité commerciale et fidéliser ses clients. Mais attention ! Il faut manipuler avec précaution cette forme de marketing et ne pas foncer tête baissée dans l’envoi massif de mails… Autrement, vous allez avoir à faire à la bête noire de l’email marketing : le spam, ou courrier indésirable. En effet, si l’on ne prend pas les précautions nécessaires, vos mails se retrouvent rapidement dans le dossier spam de vos destinataires.

Dans cet article, l’équipe DigitaLille va vous aider à comprendre les raisons qui entraînent le transfert de vos mails vers le dossier spam. Si vous êtes en train de faire une campagne d’emailing et que vous rencontrez ce problème, nous allons vous aider à comprendre pourquoi vous êtes considéré comme spam et ne plus reproduire ces erreurs. Si vous souhaitez vous lancer dans l’emailing, cette partie est toute aussi importante afin de connaître les raisons du spam.

intérêts réseaux sociaux

Quelques définitions…

L’emailing

Pour commencer, une campagne d’emailing ou l’email marketing est une stratégie de marketing dite directe, car elle touche directement votre cible. Il s’agit tout simplement de l’envoi de mails à vos listes de contacts. Ces listes de contacts sont généralement des listes de prospects ou de clients que vous avez collectées au préalable. Les motifs des mails que vous envoyez peuvent avoir divers motifs : newsletter, promotions, actualités remarquables, fidélisation, email de rupture, etc.

Le spam

Maintenant, passons à l’ennemi juré de l’emailing : le spam. Le spam est défini comme une forme de communication digitale non consentie par le destinataire. Elle est souvent à but publicitaire ou escroquerie.

Le spam a aussi comme trait de caractère d’être envoyé à un grand nombre de personnes, souvent issues de listes de contact vendues à l’insu des destinataires. Ces mails sont donc filtrés par la boite mail des destinataires et placés dans le dossier spam ou courriers indésirables de celle-ci. 

Vos emails se retrouvent en spam : les raisons

Maintenant que nous avons bien défini l’emailing et le spam, nous allons aborder ensemble les causes du spam. Si vous êtes en train de faire une campagne d’emailing et que vous rencontrez ce problème, nous allons vous aider à comprendre pourquoi vous êtes considéré comme spam et ne plus reproduire ces erreurs. Si vous souhaitez vous lancer dans l’emailing, cette partie est toute aussi importante afin de connaître les raisons du spam.

Les législations

Les raisons de pourquoi vos mails se retrouvent en spam sont principalement à caractère législatif. En Europe, on retrouve le RGPD (le règlement général sur la protection des données) émis par la CNIL (la Commission nationale de l’informatique et des libertés). Le RGPD regroupe un très grand nombre de textes concernant la protection des données personnelles sur le web. Une partie traite des courriers indésirables. Nous vous invitons à aller visiter leur site web afin de pouvoir comprendre le raisonnement du CNIL et éviter de commettre des erreurs.

Nous allons ici aussi nous attarder sur la législation américaine avec le CAN-SPAM Act bien spécifique aux campagnes marketing. Il faut aussi connaître la législation américaine avec le CAN-SPAM Act bien spécifique aux campagnes marketing. Créée en 2003, cette loi a pour but de protéger les consommateurs en se construisant autour d’une relation de transparence avec l’entreprise. Pour cela, le CAN-SPAM Act se divise en 7 sections principales, les raisons de pourquoi vos mails se retrouvent en spam.

Mentionnez de vraies informations d’envoi

Les informations d’envoi sont les données que l’on retrouve dans la section « De », « À », « Cc/Cci ». Elles sont impératives à remplir lorsque l’on envoie un mail et s’affiche également lorsque l’on en reçoit un. Il s’agit sans doute de la première chose qu’un utilisateur consulte lorsqu’il ouvre ou reçoit un mail. Vous devez donc les soigner afin de démarrer sur de bonnes bases. Il faut donc vous identifier clairement et avec précision, sans mensonge : nom de domaine, adresse mail de l’expéditeur et du destinataire.

Ne mentez pas dans l’objet du mail

Le mot d’ordre du CAN-SPAM Act est la transparence : il est donc impératif de l’être avec vos contacts ! Au même titre que les informations d’envoi, l’objet est une des premières choses que le destinataire voit dans un mail. C’est lui qui convaincra ou non l’utilisateur d’ouvrir votre mail. Bien qu’il soit tentant d’avoir un objet accrocheur qui attire l’œil, il ne faut en aucun cas mentir ! Votre objet a bien sûr toujours le droit d’être percutant mais doit toujours refléter le contenu de votre mail.

Ne cachez pas qu’il s’agit d’un contenu publicitaire

Toujours sur cette démarche d’honnêteté entre le consommateur et vous. Il faut toujours admettre que votre mail est à caractère promotionnel. Alors évidemment, nous vous rassurons, nul besoin d’afficher en gros ou dans l’objet : PUBLICITÉ ; une simple ligne à la fin de votre mail suffit.

Mentionnez vos coordonnées

Vos coordonnées sont les coordonnées physiques de votre entreprise : adresse et code postal. Il doit s’agir d’une adresse valide et actuelle à laquelle se trouve bien votre entreprise. Il ne sert à rien de chercher à se cacher, au risque de paraître suspect. Et donc de se faire signaler comme spam ! En plus d’être obligatoire, mentionner vos coordonnées physiques est un facteur rassurant pour le destinataire : win-win ! Ces coordonnées se situent en général en fin de mail, avec vos coordonnées de contact (téléphone, adresse mail). 

Insérez un lien de désabonnement

Vous avez peut-être l’impression de vous tirer une balle dans le pied en insérant un lien de désabonnement à vos mails dans ceux-ci ? Et pourtant ! Pour commencer, avoir un lien de désabonnement dans chacun de vos mails est impératif et obligatoire aux USA comme en Europe. Ne cherchez pas à le cacher car il est écrit que celui-ci doit être facile d’accès et bien visible dans le contenu du mail. Alors évidemment, il n’est pas agréable de recevoir des mentions de désabonnement à vos mails, mais cela ne vous est que bénéfique. En plus d’être légal, il s’agit aussi d’un tri de contact fait à votre place sans effort aucun. En effet, ceux qui se désabonnent ne sont définitivement pas intéressés par vos produits ou services. Cela vous permet donc de cibler encore plus précisément vos destinataires.

Retirez rapidement ceux qui se sont désabonnés

Dans la continuité de la section précédente, si quelqu’un se désabonne de vos mails il doit l’être rapidement. Cette procédure n’est en effet pas toujours à caractère immédiat et prend parfois plus de 24 heures. Si la personne qui s’est désabonnée reçoit un mail de votre part une semaine plus tard, cela peut fortement l’irriter et vous faire mauvaise publicité. Cela reste cependant toujours légal car le CAN-SPAM Act stipule que le désabonnement doit être réalisé dans les 10 jours suivant la demande. Cela fait vous n’avez plus le droit d’utiliser cette adresse mail ni de la donner ou transférer.

Vérifiez la conformité vos mails

Cette section s’adresse à ceux d’entre vous qui font appel ou qui souhaitent faire appel à un tiers pour sous-traiter leur campagne d’emailing. Bien que vous sollicitiez un sous-traitant qui se charge de vos mails et dont c’est la spécialité, vous êtes le seul responsable du contenu de vos mails. Demandez alors à vérifier ceux-ci avant de les envoyer à vos listes de contact. Vous devez vous assurer que le mail respecte bien tous les aspects du CAN-SPAM Act avant sa diffusion. C’est une étape non négligeable et primordiale si vous souhaitez ne pas vous faire blacklister.

Et voilà ! Nous avons fait le tour des législations concernant les spams ! Comme vous avez pu le constater, vous vous devez d’être honnête et transparent avec vos destinataires afin d’être dans les règles ; sinon cela peut vous coûter cher avec des amendes salées !

Les réseaux pour votre entreprise

Les raisons annexes

Les raisons de votre blacklistage dans la section spam ne se résument pas uniquement à la législation. Ces autres raisons sont fortement liées à la partie précédente, mais il est également important de les comprendre afin d’éviter le dossier courriers indésirables.

Les listes de contact avec des pièges

Lorsque l’on se lance dans une campagne d’emailing, on est rapidement tenté d’acheter des listes de contact sur Internet. Dans tous les cas, c’est une très mauvaise idée car cela ne ciblera pas les bonnes personnes. Elle vous fera donc perdre de l’argent inutilement ! Pour vous prouver que cela est réellement une très mauvaise idée : il s’avère que des pièges sont placés dans ces listes. On s’explique ! Le CNIL ou le FTC (Federal Trade Commission, l’équivalent américain) placent en effet des pièges dans ces listes de contact vendues sur Internet. Alors si vous achetez une liste, vous prenez le risque de vous faire piéger et risquez gros ! Vous serez alors fiché comme spammeur et blacklisté !

Les destinataires se désabonnent de vos mails

Cela se voit en fonction du taux de désabonnement à vos mails. Cela peut arriver si vous envoyez trop de mails à vos destinataires. Ou encore que le contenu de ceux-ci ne les intéresse pas. Une façon similaire de vous retrouver fiché comme spammeur peut être le prospect/client qui vous place lui-même dans le dossier spam de sa boite mail. Si vous répétez cette action plusieurs fois, vous risquez de finir définitivement dans le dossier spam de tous vos clients/prospects. Il est donc important d’avoir une liste de contacts que vous savez réellement intéressés par vos produits et services et d’éviter les listes non pertinentes.

Les destinataires n’ouvrent pas vos mails

Ici, il s’agit du taux d’ouverture : le nombre d’ouvertures de votre mail / nombre de mails envoyés x 100. Si peu de personnes ouvrent vos mails, cela montre que le contenu de ceux-ci n’intéresse pas celui qui les reçoit. Si personne ne clique sur vos mails, la boite mail constatera donc qu’ils n’ont pas d’intérêt et elle les mettra en spam. Il est primordial d’avoir un objet percutant qui donnera envie aux prospect/clients de cliquer dessus.

Nous espérons que vous avez réussi à identifier la raison qui fait que vos mails sont considérés comme spam. Pour aller plus loin, ne vous invitons à consulter notre article Emailing : les conseils de DigitaLille pour ne pas finir en spam. L’équipe DigitaLille espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair ! Si vous avez trouvé des réponses à vos questions dans notre article, n’hésitez pas à le partager !

Share This